Le Jutland Ouest et du Sud-Ouest
 
 
   Une longue étape de route pour aller vers l'ouest du Jutland par Twersted, Hirstshals, Lokken, Åbybro, Thisted, Voruper et enfin Vestervig à 3 km à l'est d'Agger. Face à la mer du Nord, sur l'ancienne embouchure du Limfjord, solitaire et majestueuse l'église fait face à la mer. C'est de là que les navires de Knud le Grand partirent à la conquête de l'Angleterre. Tout près un joli moulin dont la restauration a été bien réussie.
Ne trouvant pas mieux (les panneaux devenus trop classiques, le camping, ..) nous avons bivouaqué sur le parking de l'église. Ce soir là, la partie de belote est remise Titine et Dédé doivent prendre des mesures d'urgences concernant le wc de leur fourgon …..
Nous ferons un scrabble malgré tout et j'ai laissé gagner les dames ce soir !
Vestervig Vestervig On attends le ferry
     
    Nuit calme, la pluie s'est mise de la partie. Il pleut et il fait froid lorsque nous partons prendre le ferry pour Thyborøn par une route de 12 Km, la mer à droite, le fjord à gauche et l'eau sur le toit du camping car, impressionnant ! Nous suivrons en direction du sud la Marguerite Route toute la journée : Harbør, Lemvig, Vandborg, Ferring où nous essayerons de voir la falaise de sable de Bovbjerg et son phare sous des trombes d'eau et entre les éclairs, Fjalting, nous longeons le Fjord de Nissum à gauche, mais à droite les dunes nous empêchent de voir la mer, il en sera de même sur toute cette côte.
Nous faisons le tour de Stadil fjord avant de rejoindre Ringkøbing. L'eau est toujours omniprésente (à droite, à gauche et dessus !) lorsqu'on roule sur la langue de terre avec à notre gauche le fjord de Ringkøbing.
Pare de Bovbjerg Falaise de sable à Bovbjerg Falaise de sable à Bovbjerg dk4 (145).jpg dk4 (146).jpg Argab
           
   La pluie a cessé, le soleil semble vouloir se manifester lorsque nous nous promenons dans le grand port de pêche de Hvide Sande, le seul endroit où le fjord s'ouvre sur la mer. C'est aussi le paradis des véliplanchistes. Nous ferons la pause déjeuner plus bas sur la lagune à Argab.
 
   Par la M.R ; nous ne tardons pas à rejoindre Oksbøl mais nous la laissons tomber provisoirement pour faire une incursion vers Blåvand le lieu le plus à l'ouest du Danemark marqué par son phare. C'est une station balnéaire importante avec de jolies maisons aux toits de chaume nichées dans les dunes. Retour obligé vers Oksbøl, puis direction Ribe via Esbjerg. Nous commençons à chercher pour bivouaquer : petit détour à droite 10 Km avant Ribe vers les polders et la digue, Farup kirke et Nørefarup où nous passerons la nuit sur le parking de ce charmant village.
Le phare de Blå Blåvand Maisons dans les dunes Une rose sans épine ! Le TER
    Samedi 16 juillet
    Nuit calme. Le soleil sera de la partie pour le reste du séjour et du voyage retour …
   
   Plus vieille ville de Scandinavie, Ribe est datée par les spécialistes au IXe siècle. Des fouilles récentes ont cependant retrouvé des traces nettement plus anciennes. Le déclin de la ville remonte aux longues guerres avec la Suède, qui portèrent un coup fatal à son commerce. Aujourd'hui encore, visiter Ribe et ses demeures à colombages du XVIe siècle ressemble à un voyage dans le temps. Dans Torvet (place du marché) nous avons un coup de cœur pour de belles maisons bourgeoises, l'hôtel Dagmar, juste à côté de l'office du tourisme Weis'Stue, une charmante auberge, Den Gamle Arrest, l'ancien cachot de la ville aménagé en hôtel et partout de magnifiques portes d'entrées …..
 
    Le point de repère le plus visible est la cathédrale, visible à cinquante Km (pourtant depuis sa construction elle s'est abaissée de 3 mètres !) témoin de l'importance passée de la ville. Le portail du transept sud est un chef d'œuvre de la sculpture romane danoise. Il représente la descente de croix. La grande tour carrée date de 1333 et servait de tour de guet : on y sonnait le tocsin pour annoncer les tempêtes. Du haut de ses 248 marches nous aurions pu avoir une magnifique vue sur les polders et les basses terres. Titine visitera l'église toute seule mais n'escaladera pas les marches de la tour …. Pendant que nous errerons dans les pittoresques rues et ruelles avec de ravissantes maisons à colombages
Ribe et sa cathédrale Le port Maisons à colombages Puggårdsgade Auberge Weis'Stue
Place du marché Portail transept sud L'Hôtel de ville Fiskegade Le pilier des raz de marées
    Dans le port de Ribe nous remarquons un bateau à quille plate, le Johanne que l'on utilisait dans les eaux peu profondes. Un peu plus loin le pilier des raz de marées, marqué de plusieurs anneaux, rappelle le niveau atteint par l'eau : en 1976 : 5 mètres au dessus de la moyenne. Il a fallu construire de nouvelles digues afin que les habitants puissent vivre à l'abri de la mer.
     30 Km plus bas Tønder. Fondée au XIIe s. la ville était un port prospère jusqu'à l'ensablement du port. Tønder se reconvertit dans l'industrie de la dentelle. Les jolies maisons baroques avec leur splendides portes d'entrées que l'on peut voir dans les petites rues autour de Torvet datent de cette époque. Certaines sont situées en dessous du niveau de la mer.
     On peut les voir aussi en cliquant ici !
   En ce samedi matin la ville frontalière est très animée, groupes folkloriques, vieilles voitures, ….
 
  
Belle caisse !
Encore une belle caisse
Groupe folklorique
Dans la rue du Marché
Place du marché
Groupe folklor
           
 
Møgeltønder à 5 km de Tønder est un minuscule et pittoresque village, entièrement classé. La rue principale de ce village est pavée, bordée de tilleuls, et de ravissantes maisons en briques grises ou rouges, souvent avec des toits de chaume et des portes richement sculptées. La première demeure à gauche en rentrant est le château de Schackenborg, la résidence du fils cadet de la reine, le prince Joachim et de sa femme, la princesse Alexandra.
Elle ne se visite pas (la résidence !).
Page précédente
Retour au menu général